a-ha, fier du projet 'True North' (Bodø - Norvège)

30 octobre 2021 Par a-ha France. - 972 lectures

Morten Harket, Pal Waaktaar et Magne Furuholmen sont à Bodø en Norvège pour l'enregistrement du concert et de leur prochain album "True North"

C'est dans une piscine désaffectée, emblématique de Bodø, que le groupe a-ha enregistre la vidéo du film musical "True North". Ce concert filmé, est prévu pour une diffusion au cinéma. Il mêlera également des images de la nature et de la mer dans les environs de Bodø, toujours dans le cadre de ce projet.



Un album sera produit et devrait sortir à la fin de l'année prochaine. "True North" sera un hommage à la mer, au climat et à la nature spéctaculaire du nord de la Norvège.

"Oui, c'est définitivement un hommage à la nature norvégienne et à la relation que les Norvégiens entretiennent avec elle. Nous sommes très fiers de l'exposer ainsi. Nous sommes par contre très inquiets pour elle, tant elle est vulnérable dans la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui. Nous présenterons une sorte de carnet de voyage poétique réalisé sur le toit du monde, ici, où nous vivons" précise Magne Furuholmen.



Depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui, la nature norvégienne a toujours fait partie des création du groupe a-ha. "beaucoup de nos fans ont remarqué combien de fois nous évoquons la pluie, le vent ou la météo dans nos chansons. Avec ce projet, nous nous plaçons au centre d'une nature qui fait partie de nous depuis notre enfance". ajoute Magne. "Les paysages de Norvège sont magnifiques, nous en sommes très fiers mais aussi inquiets à l'idée qu'ils puissent être détruits".



L'arrêt brutal de la tournée de a-ha en 2020 suite à la crise sanitaire, a renvoyé les membres du groupe chez eux (en Norvège pour Morten Harket et Magne Furuholmen et aux États Unis pour Pal Waaktaar-Savoy). Cette période de confinement forcé, a permis à chacun d'entre eux de s'adonner à leur art, l'écriture de nouvelles chansons. "Le résultat est en train de prendre forme avec True North". "Pour les artistes, ces moments de solitude leur permettent d'avoir du temps pour écrire et de s'éloigner des voyages trépidants et des rencontres incessantes. Beaucoup d'entre nous, ont probablement reconsidéré les choses. Les catastrophes ouvrent des possibilités" indique Magne Furuholmen.


Peu de contact entre eux

L'éloignement forcé en raison de la pandémie n'était pas prévu. Chacun des membres du groupe vit à différents endroits. Ils ont peu de contact entre eux. Pour autant quand ils se retrouvent, ils sont sur la même dynamique que lorsqu'ils étaient ensemble dans l'appartement londonien dans les années 80.

La piscine désaffectée de Bodø où se déroulera le concert a été conçue en 1969. Depuis plusieurs années elle n'était plus utilisée et le bâtiment était sur le point de s'effondrer. Aujourd'hui, elle a été transformée en salle de concert. les murs de briques brutes, intacts, servent aujourd'hui de décors. "L'architecture et l’acoustique sont époustouflantes. Les images et le son devraient être exceptionnels" indique Gøran Aamodt, le directeur général de Svømmehallen Scene.



"Ce sera un évènement exceptionnel avec une mise en avant du nord de la Norvège sans précédent, avec les plus grands icônes de la pop norvégienne", déclarent Geir Noreng, directeur de l'orchestre à Bodø pour l'Arctic Philharmonic et Henrik Sand Dagfinrud, directeur du programme Bodø2024..

Le titre "True North" parle de l'environnement dans lequel nous nous trouvons. Les amateurs du groupe a-ha pourrait être un peu surpris. "Ce n'est peut être pas ce que les gens attendent ou attribueraient à a-ha" ajoute Geir Noreng.


Les vidéos des environs de Bodø sont d'ores et déjà filmées. Le groupe a-ha souhaitait des images tournées à l'automne. "Il n'y aura pas que des aurores boréales ou le soleil de minuit" explique Henrik Sand Dagfinrud. Ce projet s'inscrit dans le cadre de "Bodø, la capitale européenne de la Culture 2024".


a-ha et le climat

Tout au long de sa carrière, A-ha s'est engagé en faveur de l'environnement et du climat. Par conséquent, "True North" est peut-être l'un des projets de a-ha les plus respectueux.

"A-ha a réussi à trouver les thèmes qui nous rassemblaient, autour de ces préoccupations communes que sont le climat et l'environnement. Ce sont les domaines dans lesquels nous avons probablement fait quelque chose au fil des années" indique Magne Furuholmen.



Un nouveau sommet sur le climat va bientôt se tenir, qu'en attendez-vous ?
Vous avez toujours beaucoup d'espoirs, et puis la réalité est tout autre. Cela va trop lentement ou les actions ne sont pas assez nombreuses.

Quel regard pourraient porter les générations futures en termes de climat ?
Je suis convaincu que les nôtres et celles de nos enfants vont à nouveau nous regarder avec un œil critique. Ils penseront probablement que nous avons échoué alors que nous savions.


L'avenir de a-ha

En 2022 le groupe a-ha sera en tournée à travers le monde. Il passera par le Japon, l'Amérique du Sud, les États-Unis et l'Europe. A ce jour, aucune tournée n'est envisagée pour promouvoir "True North". Cependant Magne Furuholmen ne l’exclut pas. "Ne jamais dire jamais, je me suis déjà brulé les ailes par le passé. Nous ne cherchons plus à être au top dans les charts. Nous écrivons de la musique pour chacun de nous. Nous voyageons sur différents continents. Nous nous retrouvons dans l'univers a-ha et nous décidons de travailler sur les projets qui nous semblent significatifs" conclue Magne.

Les enregistrement se feront dès la semaine prochaine dans la Svømmehallen Scene.

Photos : Roy-Arne Salater, TV2
Vidéos et photos : Pal Waaktaar-Savoy (Instagram)