Morten Harket annonce la fin de a-ha
resume Morten Harket s'est confié lors d'une interview réalisée la semaine dernière en marge du concert du 4 Avril à Zurich en Suisse. Les déclarations sont franches et directes et l'avenir de a-ha est bel et bien en jeu...
Categorie : A-ha [12130]



Morten Harket sort son auto-biographie "My Take On Me" demain 11 Avril en Allemagne. Des versions internationales pourraient voir le jour, mais rien n'est confirmé pour le moment.

Vous avez 56 ans et vous avez une mine éblouissante. Comment vous faites ?
Morten Harket : zéro drogue, et pas d'alcool. Ca a toujours été comme ça. J'ai aussi un guérisseur depuis plus de 15 ans. Il m'accompagne parfois même lorsque je voyage.

Il vous accompagne en tant que guérisseur ?
Je sais que le monde est plein de guérisseurs, la plupart d'entre eux sont des charlatans. Je ne suis pas très attentif à leurs propos. Mais mon guérisseur est unique.

Comment cela?
Grâce à lui, j'ai appris à prêter attention à mon corps et à mon âme, que ce soit en amour ou pour la nourriture. Mais il guérit aussi l'inconfort physique. Notre système est très complexe. Il ne peut pas tout mettre de côté. Notre corps nous donne des signaux constamment que nous percevons plus ou moins bien.

Vous pourriez être plus précis, s'il vous plait ?
La plupart d'entre nous est insouciant. Nous sommes devenus sourds aux petits cris de notre corps. Nous enfermons les choses au plus profond de nous - par habitude, par commodité, parce que nous sommes séduits par ce qui nous entoure (les sollicitations...). Mon guérisseur m'a appris à trouver l'équilibre. Aujourd'hui, je peux, par exemple, sur la simple odeur du café, savoir si c'est bon ou non pour moi.

Et vous mangez de la viande ?
Oui, mais très peu. Je suis de plus en plus dégouté par la violence de l'industrie de la viande. Toute cette abondance est un véritable problème. Je ne veux plus être complice de cela. Mais nous avons beaucoup d'autres défis auxquels nous devons faire face. Nous, les humains devons changer beaucoup de choses.

De quels autres défis parlez-vous?
L'humanité n'a jamais été aussi dépendante telle qu'elle l'est aujourd'hui: la richesse de l'information, le divertissement constant... C'est une Horreur ! Que se passerait-il, par exemple, si nous avions une panne électrique mondiale ?

Dites-nous...
L'humanité se mettrait dans tous ses états et ça deviendrait le chaos total. La planète serait face à son effondrement. Il y a cent ans, ça n'aurait gêné personne de ne pas avoir d'électricité pendant quelques jours.

Sans électricité, vous ne pourriez plus donner aucun concert non plus.
Ce serait un problème minime ! Le chapitre A-ha est fini pour moi de toute façon. J'ai eu de merveilleuses années avec ce groupe. Mais après cette tournée, ce sera probablement la conclusion finale. Nous ne sommes tout simplement plus assez proches pour produire de nouveaux albums ensemble, se déplacer dans le monde entier et de donner des concerts.

Mais vous devez être des amis proches pour continuer à le faire?
Non, mais travailler avec a-ha doit être l'accomplissement pour moi sur le plan spirituel. Et ce n'est plus le cas aujourd'hui. Peut-être que les choses se sont tout simplement épuisées au cours des 30 dernières années.

Vous ne pourriez pas rester ensemble pour des raisons d'argent ?
Oh, j'ai gagné suffisamment d'argent par a-ha. Je n'ai pas à continuer à faire quelque chose que je ne veux pas nécessairement faire.

Et la gloire ne va pas vous manquer ?
Pas une seconde ! Etre un artiste à succès ou le pouvoir ne m'a jamais réellement intéressé. Je n'aime pas me regarder à la télévision. Je n'aime pas le type qui tient le microphone. Soit dit en passant: Quel est vraiment l'intérêt de passer des heures dans les hôtels, caché, parce qu'à l'extérieur des centaines de fans crient votre nom ? Je rencontre des gens plutôt en tête à tête qu'en masse. Mais pour répondre individuellement à chacun, ma capacité émotionnelle est insuffisante, le temps manque. Je suis juste un homme.

Morten Harket enfouit sa tête dans ses mains. Puis il prend une gorgée d'eau. Et sourit. Le chanteur vient de sortir aux éditions Edel, sa biographie "My Take On Me". Il y évoque son passe-temps: la culture des orchidées. Ainsi qu'un piano qu'il a acheté pour son père avec le premier argent qu'il a gagné avec a-ha. Il a maintenant cédé toutes ses orchidées. Il a déménagé et n'a plus besoin d'autant de chose, précise Morten Harket. "Je vis maintenant assez modestement".

Que ferez vous après a-ha ?
Je vais revenir à une vie plus simple avec ma femme et ma fille de sept ans. Elles sont au cœur de ma vie. Après notre dernier concert le 7 mai en Norvège, je vais me mettre pieds-nus et éteindre la lumière.

Copyright (c)Avril 2016

Interview de Morten Harket réalisée par Dominik Hug pour le magazine blick [lien d'origine]

Traduction française par l'équipe A-ha France. Vous n'êtes autorisé à diffuser que partiellement cette traduction et uniquement sous réserve d'ajouter un lien vers cette publication et celle d'origine.

La biographie officielle de Morten Harket (sortie 11/04/2016)




photos de l'interview