Kåre Furuholmen à l'honneur au musée Rockheim
resume Le musée Rockheim à Trondheim vient d'ouvrir une exposition sur l'orchestre Bent Sølves, l'un des groupes les plus prometteurs de Norvège, disparu tragiquement le 1er mai 1969.
Categorie : A-ha [1211]



Le musée Rockheim à Trondheim vient d'ouvrir une exposition sur l'orchestre "Bent Sølves", l'un des groupes les plus prometteurs de Norvège, disparu tragiquement le 1er mai 1969.

Le musée Rockheim a ouvert en 2010, il a pour but de préserver et de présenter l'histoire de la musique populaire norvégienne des années 1950 à aujourd'hui. Avec l'exposition permanente "Time Tube", vous pouvez explorer la musique, des films et des photos. Depuis sa création, le musée interactif de Trondheim, est un grand succès parmi les Norvégiens. Le musée est reconnu à l'internationale en raison de sa technologie moderne et de sa façon originale de retracer l'histoire de la pop et du rock norvégien.

L'orchestre Bent Sølves était destiné à une belle carrière. Parti pour un concert en Suède, l'avion des six musiciens a du faire demi-tour à cause des intempéries, il s'est écrasé à Drammen le 1er mai 1969.

L'orchestre Bent Sølves a été fondé à Oslo en 1967, à l'initiative de Kjell Karlsen. L'orchestre était composé de Knut Riisnæs (flûte, saxophone), Mikkel Flagstad (saxophone), Ole Jacob Hansen (batterie), Kåre Furuholmen (trompette) et Magne Henriksen (orgue et guitare) et Vigdis Mostad (chant). Mikkel Flagstad, ayant décidé d'aller en Suède en voiture, a échappé à l'accident.

Kåre Furuholmen qui a étudié au Conservatoire de Musique d'Oslo, a pris la tête de l'orchestre en 1968. Il a notamment joué avec Thorleif Østereng Arild Birch et Helge Hurum. Il était le père de Magne Furuholmen, clavier du groupe a-ha.

"Je me souviens qu'il jouait tout le temps de la trompette. Sa carrière a été un révélateur pour moi. A 12 ans, il était évident que je serais musicien", a déclaré Magne Furuholmen à NRK. "Souvent les plus beaux cadeaux que vous obtenez dans la vie sont ceux qui, à première vue, ressemblent à des catastrophes. Le don que mon père m'a donné était la liberté de ne pas vivre dans son ombre".

Les parents de Trønder Vigdis, décédée à 23 ans, étaient présents à l'inauguration. "Le passé semble si proche, il est étrange de voir cette exposition, mais nous sommes reconnaissants à Rockheim de l'avoir initiée. L'exposition rend un bel hommage à l'orchestre", a déclaré Vigdis Eigil Mostad, père de Trønder Vigdis.

L'un des témoins oculaires de la tragédie, alors âgé de 9 ans, était Morten Harket. Il était sur le chemin du retour de vacances avec ses parents. Rien ne laissait présager que 13 ans plus tard, les deux jeunes enfants se rencontreraient et fonderaient le groupe norvégien le plus connu dans le monde.


**Photo: De gauche à droite : Turid Mostad (Vigdis Mostad soeur), Eigil et Gunvor Mostad (Les parents, Vigdis Mostad) et Magne Furuholmen (fils de Kåre Furuholmen).**


Sources :
http://www.rockheim.no/arkiv/bent-solves-orkester-2/
http://www.nrk.no/trondelag/morten-hark ... 1.12185938